79- Les 3 jours et les 3 nuits : 3 Temps, avant la Résurrection de Jésus, et La Nouvelle Création.

(Écrit entre les 28– 31 Octobre 2023 et quelques parties en Mai 2024)

 

Romains 4-25 Jésus notre Seigneur a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification.

 

79-1 Voici l’Homme

Voici l’Homme… donné par Dieu, Le Père de toutes choses et de tous

Admiré et dépeint admirablement par L’Esprit-Saint via Esaïe le prophète

(Esaïe 52-13 à 53-12 : voici 15 versets extraordinaires décrivant Jésus et son œuvre)

 

1) Jésus a totalement compris et accepté la Volonté Parfaite du Père Céleste pour Lui et pour toute la création. Depuis sa tendre enfance (4.3 ans), croissance très humble devant Dieu : Esaïe 7-15 ; jusqu’à la mort, et même la mort de la croix. Philippiens 2-8

2) Jésus a été différent aux yeux des hommes de ce monde, non connu, ni raconté, ni entendu, non cru, ni reconnu, refusé, ni beauté, ni éclat, non plaisant, ignoré, incompris, considéré comme méchant et criminel,

3) Jésus a été sujet d’effroi, défiguré, méprisé, abandonné, dédaigné, chargé, frappé, fouetté, humilié, blessé, profané, percé, transpercé, brisé, écrasé, broyé, meurtri, maltraité, opprimé, tondu (barbe arrachée), violenté, dépouillé, tyrannisé, angoissé, muet, châtié, retranché, livré, détruit, tué, assassiné, crucifié,

4) Jésus a porté les souffrances des hommes, chargé de leurs douleurs, blessé et frappé pour leurs péchés qu’il a portés, brisé pour, il s’est chargé de leurs iniquités, a pris leur châtiment, déprimé par nos torts, a guéri leurs maladies et infirmités, porté leurs maux, justifiera plusieurs, il a intercédé pour les coupables,

5) Jésus a tout accompli, payé, racheté, rétabli, libéré, délivré, affranchi, réclamé, engendré, porté, connu, subit, accepté, adhéré,

6) Jésus a compris, a été perspicace, a eu du succès, a été sage, a discerné, a été comme un expert, exalté, élevé, grandi, porté très haut, très exalté, très élevé, un sujet de joie, fermera les bouches des grands, aura sa part avec les grands (Saints), partagera le butin avec les puissants (Saints),

7) Jésus restera marqué pour l’éternité par son œuvre, image extérieure de Son Être intérieur, Jésus est la Gloire du Père Céleste et de toute la nouvelle création. Les seules choses faites par la main des hommes, dans le ciel, sont les marques sur le corps de Jésus. Jésus est l’Agneau immolé qui dès avant la fondation du monde, par un Esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu – Hébreux 9-14 ; Apocalypse 5-6.

8) Du plus humble et du plus méprisé est sorti L’Eternel Magnifique Indestructible Tout-puissant Bien-Aimé du Père Céleste et de toute la nouvelle création qui fascinée et portée par Lui ne pourra dorénavant qu’obéir au Père Bien-Aimé Seul Maître Parfait et Digne de tout l’univers, même si elle connaîtra la liberté glorieuse des enfants de Dieu et aura toujours son libre arbitre.

 

Qui osera comparer le moindre sacrifice qu’il veut bien consentir à faire avec Le Sacrifice fait par Dieu Le Père et Son Fils Jésus-Christ ? Qui osera dire encore : « J’ai payé le prix » ? (Réflexion des croyants sous l'ancienne alliance, mais qui est inexistante dans le cœur régénéré devant l'œuvre merveilleuse révélée par le Saint-Esprit du Père et du Fils à la croix. La libéralité par contre concerne l'assistance destinée aux Saints, elle provient d'un cœur donné au Seigneur et suit la règle d'égalité pour enrichir le Corps de Christ à l'exemple du Seigneur Jésus – 2 Corinthiens 8)

N’apporte pas à Dieu tes accomplissements, apprend à venir à Dieu, à prier, au Nom de Jésus, Celui qui a œuvré et marché devant Son Père en parfaite obéissance, pour toi, et a tout accompli pour T O I...

Même Joseph après la trahison de ses frères, l’esclavage et la prison a dit : Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m'avoir vendu pour être conduit ici, car c'est pour vous sauver la vie que Dieu m'a envoyé devant vous - Genèse 45-5

Simon de Cyrène, peux-tu nous dire qui a porté la croix de Jésus ?

« Je ne sais pas, ils m’ont mis un bois sur le dos… Mais j’ai été fasciné par cet homme, je le suivais de près et j’ai vu… j’ai entendu les cris de la foule… Et Lui ne disait rien, Il n’a rien dit lorsqu’ils l’ont cloué… C’était comme s’Il acceptait son sort.

Ce bois, je ne me rappelle pas l’avoir porté. L’ai-je fait ? Mais Lui l’avez-vous regardé ?...

 

Hébreux 9-14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! …

Héb 10-14 Car, par une seule offrande, Jésus a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

 

Esaïe 61-1 L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, Car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance ; 2 Pour publier une année de grâce de l'Eternel,

1 Pierre 3-18 Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, 19 dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, 20 qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l'eau.

1 Pierre 4-6 Car l'Evangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils puissent vivre selon Dieu quant à l'Esprit.

 

Après son œuvre dans le visible, Jésus a continué son œuvre dans l’invisible…

 

79-2 Jésus est descendu prêcher aux esprits en prison, aux esprits enfermés chacun dans sa propre âme corrompue, dans une âme imbibée de l’état d’esprit ambiant séducteur de ce monde corrompu et souillé, par le diable, l’ennemi des âmes.

Jésus est descendu dans le sein d’Abraham et au séjour des morts, l’abîme des tourments (pas en enfer : l'étang de feu et de soufre, car pas encore ouvert, le jugement n’ayant pas encore eu lieu) - Luc 16-19 à 31

Jean 5-25 L´heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l´auront entendue vivront. Ce fût alors le moment du transport des morts dans la foi depuis le sein d’Abraham jusqu’au paradis.

 

Apocalypse 19-20 Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre. 

Apocalypse 20-1 Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. 2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 3 Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui, afin qu'il ne séduisît plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu'il soit délié pour un peu de temps…

7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. 9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. 11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. 12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres. 13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. 14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. 15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.


L’esprit accompli de l’homme parfait Jésus est descendu :

  • En communion parfaite et en adoration en vérité du Père Créateur Bien-Aimé, ébloui et émerveillé par l’Amour du Dieu Tout-Puissant et Omniscient, contemplant la beauté de l’Unique Eternelle Bonté Personnifiée, manifestée à travers toute sa création bonne et parfaite,
  • Libre, capable d’élever son être entier dans une obéissance parfaite à Son Père Céleste, jamais aliéné par des pensées mensongères,
  • Sensible, vibrant en harmonie parfaite avec les directives de Son Seigneur,
  • Parole de Dieu incarnée toute puissante pour briser le roc le plus dur, détruire toutes les chaines et libérer tous les captifs.

Jérémie 23-29 Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Eternel, Et comme un marteau qui brise le roc ?

 

Il est descendu libérer les esprits captifs : (Selon Watchman NEE, l'Esprit = Conscience, Adoration, Communion, Intuition)

  • Ainsi est la conscience, étouffée par les raisonnements mensongers de l’âme incrédule, elle devient rapidement insensible puis meurt.
  • Ainsi sont l’adoration due au Créateur et la communion avec Le Père Céleste, remplacées dans l’âme séduite par l’adoration de la créature, détournées vers le temporel et la vanité de ce monde, elles n’entendent plus les doux frémissements du cœur orchestrés par le Divin Epoux de l’âme. L’âme est alors laissée dans un profond désarroi face à la mort quand sa destinée est détruite, anéantie.
  • Ainsi est l’intuition, détournée par le père du mensonge et sa cohorte d’esprits malins et pernicieux vers des objectifs enchanteurs et profondément malveillants.  

 

Au contact du feu de l’Esprit vivifiant et tout-puissant de Jésus, qui seul est descendu pur et vivifiant dans le séjour des morts, les esprits emprisonnés se sont ouverts à la bonne nouvelle pour qu’ils puissent vivre selon Dieu quant à l'Esprit, libérés par la Parole puissante de l’Evangile. Voilà ce qu’affirme La Parole de Dieu, pleine de mystères pour l’homme naturel.

 

79-3 Essayons de saisir la grandeur de la résurrection de Jésus qui a nécessité :

  • La confiance totale du Fils de Dieu en la présence de Son Père céleste, et cela affirmée par le Saint-Esprit par la bouche de l'Apôtre Pierre le jour de la Pentecôte.
  • La parfaite communion de la Trinité de Dieu dans cette œuvre grandiose,
  • L'infinie grandeur de la puissance de Dieu.

Lisons La Parole de Dieu :

Genèse 22-6 Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et ils marchèrent tous deux ensembles. 7 Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père ! Et il répondit : Me voici, mon fils ! Isaac reprit : Voici le feu et le bois ; mais où est l'agneau pour l'holocauste ? 8 Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensembles.

La marche ensemble du père et du fils a été soulignée 2 fois ici, ceci prophétiquement pour fortifier Jésus dans son terrible martyre 2000 ans plus tard.

Matthieu 27-45 Depuis la sixième heure jusqu'à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. 46 Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte : Eli, Eli, lama sabachthani ? c'est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné (ou "embuissonné" et vu ainsi par Moïse – Voir Annexe 12) ? J’ai longtemps cru qu’à cause de la pureté de Dieu, Le Père s’était détourné du Fils devenu péché pour nous. Mais ce n’est pas ce que sous-entendent les autres textes des Ecritures ci-dessous…

Luc 23-45 Le soleil s'obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. 46 Jésus s'écria d'une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. 47 Le centenier, voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, et dit : Certainement, cet homme était juste. Jésus déclare ici remettre par la foi, dans une confiance totale, son esprit dans les mains de son Père.

Jean 2-19 Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. Jésus déclare ici un mystère à priori. Comment pouvait-il une fois mort, se ressusciter lui-même ?

C’est ici qu’intervient toute l’unité de la Trinité divine et de l’homme fait à son image :

  • Le corps de l’homme Jésus était mort,
  • L’âme de l’homme Jésus est aussi passée par la souillure du péché et de la mort en conséquence,
  • Le grain de blé est mort et a libéré le germe de vie donnant la vie,
  • L’esprit de Jésus toujours vivant, sans souillure aucune, toujours en parfaite unité avec le Père Céleste, son esprit est sorti du séjour des morts portant avec lui, en son sein, les fruits bénéficiaires de cette vie véritable donnant la vie,
  • Le Père, Le Fils, Le Saint-Esprit, ont créé en parfaite unité cette 2ème création parfaite annoncée dès le 1er verset de la bible : CHRIST, un Être merveilleux issu de l’homme, dont la tête est Jésus et dont le corps est formé de l’Eglise Eklésia, les croyants ayant accepté le don de Dieu fait par Le Sacrifice substitutif de Jésus : la rédemption - le rachat de leur vie pécheresse et le revêtement de La Justice de Dieu pour eux.
  • Le ciel avait été revêtu, disait la gloire de Dieu, dès la 1ère création, la terre était encore dans cette attente de revêtement de la gloire de Dieu. Ce sera chose faite par Le Sacrifice du Fils Jésus.

 

Actes 2-22 Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opéré par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-même ; 23 cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez fait mourir par la main des impies. 24 Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il soit retenu par elle. 25 Car David dit de lui : Je voyais constamment le Seigneur devant moi, parce qu'il est à ma droite, afin que je ne sois pas ébranlé, 26 aussi mon cœur est dans la joie, et ma langue dans l'allégresse ; et même ma chair reposera avec espérance, 27 car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. 28 Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie ; tu me rempliras de joie par ta présence.

Même dans l'endroit le plus souillé de la terre, le séjour des morts, même si l'âme de Jésus était "embuissonnée" dans nos péchés qui l'enserrait de toutes parts, étant devenue péché pour nous, l'esprit de Jésus n'était pas moins pour autant sûr de la présence de son Père Céleste à son côté. C'est ce qu'affirme ici le Saint-Esprit par la bouche de l'Apôtre Pierre le jour de la Pentecôte.

Le passage choisi par le Saint-Esprit est celui du Psaume 16 qui déclare :

  • La communion incessante du Fils et du Père, malgré le martyre et l’angoisse du Fils,
  • La présence constante du Père à côté du Fils,
  • La joie et l’allégresse du Fils et du Père, malgré le martyre et l’angoisse du Fils, Fils qui a pris plaisir à accomplir toute l’œuvre, tout le plaisir de Dieu. Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance… et l’œuvre, le plaisir de Dieu prospérera entre ses mains - Esaïe 53-10, ceci afin de pouvoir libérer la vie, contenue dans Le Fils unique, donnant la vie à une multitude.
  • Voilà le secret des sentiers de la vie : L’Obéissance parfaite du Fils, La Communion parfaite du Fils avec le Père, La parfaite Unité de Cœur de la Trinité encore dans cette 2ème parfaite création.
  • 2ème parfaite création qui a purifiée même la 1ère création par Le Sacrifice de Jésus l’Homme parfait. Hébreux 9-11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. 13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, 14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! … 23 Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux-là. 24 Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. 

Le ciel même, qui recevait encore l’ennemi de Dieu, dans la présence du Père Céleste, a dû être purifié par Le Sacrifice.

Qu’est-ce qui est inébranlable Aux Yeux du Père Céleste ?

L’obéissance de Son Fils Jésus.

Sur quel mystère reposera le Royaume de Dieu ?

Jésus-Christ avec toutes choses réunies en Lui,

Car fascinées par Celui qui a manifesté tout L’Amour du Père. 

Comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce règne par la justice

Pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur. Romain 5-21

Le passage choisi par le Saint-Esprit et cité par Pierre à la Pentecôte, n’est celui du psaume 18, que nous aurions choisi et qui déclare :

Psaume 18-4 Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté ; 5 Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris. 6 Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, J'ai crié à mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

Le passage choisi par le Saint-Esprit n’est pas non plus celui de Jonas qui déclare :

Jonas 2-2 Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, Et il m'a exaucé ; Du sein du séjour des morts j'ai crié, Et tu as entendu ma voix… 4 Je disais : Je suis chassé loin de ton regard ! Mais je verrai encore ton saint temple… 7 Quand mon âme était abattue au dedans de moi, Je me suis souvenu de l'Eternel, Et ma prière est parvenue jusqu'à toi, Dans ton saint temple. 9 Pour moi, je t'offrirai des sacrifices avec un cri d'actions de grâces, J'accomplirai les vœux que j'ai faits : Le salut vient de l'Eternel. 10 L'Eternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.

Non dans ces 2 passages l’homme crie à Dieu pour sa délivrance. Dans le passage choisi par le Saint-Esprit, le Fils de Dieu est dans une foi, une confiance parfaite dans Son Père et Il est dans la joie avec le Père… ouvrant les sentiers de la vie.

 

Éphésiens 1-18 Que Dieu illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints, 19 et quelle est envers nous qui croyons l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. 20 Il l'a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. 22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Eglise, 23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

Les liens de la mort n'ont pu le retenir, aucune sentence de mort n'avait été prononcé contre lui, car l'esprit de Jésus était sans péché. Le diable n'avait rien en lui – Jean 14-30.  

 

Comment oser écrire que Jésus était dans la joie :  (écrit le 3/05/2024)

  • À Gethsémané dans les angoisses et les larmes lors de ses prières instantes… Hébreux 5-7 ?
  • À Golgotha dans les souffrances de la croix… ?

Voilà ma question encore ce matin 3/05/2024 à mon Père céleste, et sa réponse : "Lis 1 Pierre 1"

1 Pierre 1-3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts,

Résurrection de Jésus-Christ = Résurrection de la Tête et du Corps = Instant de Notre régénération = 2ème Création, qui se prolongera pendant les 2000 ans de l'histoire de l'Eglise jusqu'à l'instant final de la 3ème Création (Résurrection et Transformation puis Ascension des Saints)

 4 pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, 5 vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! 6 C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, 7 afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra, 8 lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, 9 parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.

Joie ineffable et glorieuse d'Eklésia dans les tristesses des épreuves de la foi à cause de l'espérance du salut, comme Son seigneur.

10 Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, 11 voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d'avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies. 12 Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils étaient les dispensateurs (distributeurs) de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l'Evangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.

13 C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. 14 Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance. 15 Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, 16 selon qu'il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint.

17 Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l'œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage, 18 sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, 19 mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, 20 prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, 21 qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.

22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, 23 puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.

Le But de Dieu c'est CHRIST la nouvelle Famille dont vous faites partie par Jésus, élevée à la perfection par les choses qu'Elle a souffertes – Hébreux 5-7à9

 

 

Jésus dans sa faiblesse d’homme, a été mis à mort sur une croix, son corps a été assassiné, pour payer le juste prix que méritait le châtiment de notre désobéissance envers Dieu et de nos crimes envers notre prochain,

L’âme pure de Jésus a été enserrée et souillée par notre péchéIl a été fait péché pour nous - 2 Corinthiens 5-21, Jésus a été assimilé au péché, il a été indissociable du péché aux yeux de Dieu. Son âme a connu l’horreur du péché, comme la nôtre connaît parfois étonnement les pensées et les sentiments les plus noirs, pensées et sentiments envoyés par le tentateur et séducteur diabolique et hérités de nos pères, pensées parfois assimilables à celles et ceux du plus grand criminel et du plus grand pécheur.

L’âme de Jésus a totalement enfermé son Esprit dans les liens du péché, elle l’a "embuissonné" dans les épines du péché (voir Annexe 12), il a été comme l’esprit du pécheur qui est retenu dans la mort dans une âme et un corps bien vivant, mais contrairement à tous, quand il est descendu dans le séjour des morts, l’Esprit de Jésus quant à lui ne pouvait pas être retenu par la mort qui n'avait aucun accès en lui.

Son Esprit demeuré pur, saint, plein de la vie de Dieuplein d’une confiance totale en Dieu (Il avait remis son esprit entre les mains de Son Père avant d’expirer – Luc 23-46), plein d’une communion parfaite avec Son Père, son Esprit est descendu dans les profondeurs du séjour des morts (et non pas de l’enfer)

et …

Au contact du feu du jugement de Dieu qu’Il subissait pour tous, son âme anéantie par l’horreur du péché, sentenciée par la Loi irrévocable de Dieu, mise à mort, son âme s’est "ouverte, disloquée" et…

A libéré son Esprit vivifiant… La graine morte a libéré le germe de vie donnant la vie.

Jean 12-24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

L’âme de Jésus, anéantie par le péché qui l’a transpercée de toutes parts,

L’âme de Jésus a libéré la vie véritable spirituelle, indestructible, du Fils de Dieu.

Alors a eu lieu…

L’insoupçonnable pour l’homme, ce qui n’était jamais monté au cœur de l’homme,

Jésus a fait une œuvre qui dépasse notre entendement si réduit…

La justice de la loi qui proclamait la mort du coupable a été pleinement satisfaite par cette mort substitutive à la place de tous les hommes inclus en Adam lors de sa désobéissance,

Le péché ayant été vaincu dans cet homme parfaitement obéissant à Dieu,

La loi de Dieu étant parfaitement satisfaite par cet homme accompli,

La mort a été désarmée, elle ne pouvait pas retenir cet homme…

(Voir Chapitre 12 et Frédéric GODET, dans son livre « L'œuvre de Jésus-Christ »)

Extraits : « Non seulement le châtiment du péché a été subi, mais il l'a été avec l'adhésion complète de celui qui le subissait. Et la justice divine a pu accepter avec pleine satisfaction cet hommage réparateur qui lui était offert par un seul au nom de tous.

Jésus a osé dire : Cet être pécheur et mourant, ce n'est pas là l'homme que Dieu a voulu et qu'il veut. Dieu règne ! Que le péché périsse, que la mort le suive ! Que la sainteté et l'incorruptibilité, ces deux traits de l'œuvre divine, brillent enfin sur cette terre que Dieu a créée pour la manifestation de sa gloire !

Et cette grande pensée, née dans son cœur, Jésus l'a adoptée, cultivée.

Cette tâche, il en a fait celle de sa vie ; il n'a point reculé devant l'impossibilité apparente de son accomplissement. Pour exécuter l'œuvre que seul il avait osé concevoir, il n'a pas débuté par quelque grand plan de réforme sociale.

Il a commencé par travailler sur lui-même ; il a réalisé le bien dans l'humble sphère de son existence personnelle, dans celle qu'embrassait immédiatement sa conscience morale.

Là, Jésus a lutté avec le premier ennemi, le péché, et il l'a vaincu. Il lui a refusé le moindre pied-à-terre dans son cœur et dans sa vie et il a fait de la sainte volonté de Dieu le maître absolu de son existence.

Cette première victoire remportée, il s'est trouvé en face du second ennemi, la mort. Cet adversaire semblait plus invincible encore ; car la mort n'est pas, comme le péché, une libre détermination de la volonté humaine ; c'est une loi qui paraît peser fatalement sur l'humanité et qui enveloppe la nature elle-même.

Cependant, à cette vue terrifiante, le courage du héros divin n'a pas failli. Il a regardé en face le sombre tyran, et, à la lumière de Dieu, il a compris que ce n'était là qu'un fantôme, que le mot de grâce descendant du ciel ferait évanouir.

Il a reconnu dans la mort infligée à l'homme le résultat d'une condamnation ; et il en a conclu hardiment que, cette condamnation une fois rapportée, (Ajout DC : prononcée et subie), le trône de la mort s'affaisserait.

Cette condamnation reposait sur deux faits : le péché qui la provoque et la loi qui la prononce.

Le péché, il l'avait vaincu en lui-même, et il se réservait de le vaincre dans l'humanité. Déjà il avait allumé ici-bas en sa personne un foyer de sainteté absolue, et il voyait se grouper autour de ce feu céleste tous ceux qui cherchent la lumière et qui font la vérité.

Mais la loi ? C'est une manifestation divine. On ne la traite point comme on traite le péché ; on ne la détruit pas ; tout ce qu'on peut faire, c'est de la désarmer ; et l'on n'y parvient qu'en satisfaisant à toutes ses justes exigences.

Voici comment cet homme est parvenu à vaincre la loi.

Il lui avait offert dans sa vie l'obéissance parfaite qu'elle réclamait ; il lui a offert dans sa mort la réparation qu'exigeaient les transgressions de ses violateurs.

Par là il a mis de son côté la justice de Dieu, qui jusqu'ici était contre nous. Et comme Dieu avait prononcé sur les coupables une condamnation qui était leur mort, Jésus l'a mis en demeure par son sacrifice de prononcer sur les croyants une absolution qui sera leur vie.

Le péché une fois vaincu, la loi ainsi satisfaite, les deux bases du pouvoir de la mort se sont trouvées minées, et son trône s'est écroulé.

Dans la résurrection de Jésus-Christ a éclaté pour la première fois la victoire qui venait d'être remportée sur cet ennemi. Et cette première proie arrachée au tyran est le gage de la délivrance et de la résurrection future de toute l'humanité justifiée.

L'Eglise glorifiée sera la magnifique moisson dont Jésus ressuscité a été les prémices. L'incorruptibilité complète, morale et physique, couronnera l'œuvre que l'héroïque amour de Jésus a osé concevoir et réussi à exécuter. »

 

 

Alors la grâce de la vie a été libérée et l’Esprit a donné vie à ce corps mort et par là même à cette âme,

Genèse 2-7 L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle (esprit) de vie et l'homme devint un être vivant (littéralement : une âme vivante).

 

La mort n’ayant rien trouvé en l’Homme Jésus qui puisse le retenir en elle,

Elle s’est trouvée dépouillée, défaite devant un Jésus-Esprit pur et sans tâche aucune,

Un Esprit vivifiant qui proclamait la Gloire de Dieu et Sa Victoire sur tous ses ennemis.

 

Alors…

Une proclamation de foi si puissante faite par l’esprit vivifiant de Jésus a été libérée sur tous les esprits demeurés jusqu’alors enfermés dans les ténèbres de l’ignorance et du rejet de la Vérité, dans des âmes souillées et perdues à jamais, ces esprits étaient eux bels et bien morts, suite à la Parole de Dieu reçue par Adam, le premier homme : Tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras – Genèse 2-7

 

Jésus s’est écrié :

"Tout est accompli,

Payé, racheté, rétabli,

Libéré, délivré, affranchi, réclamé,

Engendré, porté, connu, subit, accepté…

Le prix a été payé, serré, secoué et a débordé :

 

Pour toute la race adamique déchue

Et pour toutes les races animales asservies."

 

Ecclésiaste 12-7 La poussière retourne à la terre, comme elle y était, et l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné

Romains 10-6 Voici comment parle la justice qui vient de la foi : Ne dis pas en ton cœur : Qui montera au ciel ? c'est en faire descendre Christ ; 7 ou : Qui descendra dans l'abîme ? c'est faire remonter Christ d'entre les morts. 

Éphésiens 1-8 selon la richesse de sa grâce, que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d'intelligence, 9 nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui-même, 10 pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de

Réunir tout en Christ, ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.

Apocalypse 5-9/10 Tu as racheté pour Dieu par Ton Sang (des hommes, le mot "hommes" n’est pas dans le texte grec original) de toute tribu, [φυλῆς (phylēs) se traduit par "Course" avec ς à la fin comme ici et se traduit "Tribu" si avec un σ à la fin (mais pas dans le texte ici) ; La racine φυλῆ se traduit : course · nation · peuple · race animale/humaine · tribu, voir https://fr.glosbe.com. Cela inclus le Tout (Panta) (Tout ce qui est des cieux et ce qui est de la terre) selon Ephésiens 1-10], de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ; 10 Tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. 

 

Alors La Parole Créatrice a engendré ce qu’elle a dit :

Ézéchiel 37-9 Prophétise, et parle à l'esprit ! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent ! 10 Je prophétisai, selon l'ordre qu'il m'avait donné. Et l'esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c'était une armée nombreuse, très nombreuse.

Actes 2-22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes ; 23 cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies. 24 Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle. 25 Car David dit de lui : Je voyais constamment le Seigneur devant moi, Parce qu'il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé. 26 Aussi mon cœur est dans la joie, et ma langue dans l'allégresse ; Et même ma chair reposera avec espérance, 27 Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. 28 Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.

Jean 1-1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

 

79-4 L’exemple de la pomme de pin et… les esprits en prison      (voir Chapitre 78-A4) 

En cas d’humidité ambiante élevée, les écailles de la pomme de pin absorbent l’eau présente dans l’air. La face extérieure se met alors à enfler ; elle se gonfle et la pomme de pin se referme : les semences sont protégées de l’humidité et du froid. Mais, faites « cuir » au four pendant une heure la pomme de pin, la chaleur va permettre d’ouvrir la pomme de pin et va tuer les bactéries et les insectes qui s’y trouvent. La chaleur ouvrira les écailles des cônes et permettra ainsi de récupérer plus facilement les graines (sinon les écailles sont très étroitement closes).

De même un esprit en prison est enfermé dans une âme imbibée de l’état d’esprit ambiant corrompu et séducteur, par le diable, l’ennemi des âmes, mais au contact du feu de l’Esprit vivifiant de Jésus, qui seul est descendu pur et vivifiant dans le séjour des morts, les esprits emprisonnés se sont ouverts à la bonne nouvelle pour qu’ils puissent vivre selon Dieu quant à l'Esprit. Voilà ce qu’affirme La Parole de Dieu, pleine de mystères pour l’homme naturel.

 

79-5 La Parole de Dieu a accompli ce qui était prophétisé dès le 1er verset de la bible : Voir Chapitre 76-19

Genèse 1-1 en Hébreux (lecture de droite à gauche)

Mais les lettres se suivent dans l’original hébreux sans espace entre les mots (et sans les petits signes ajoutés par l’homme pour simuler certaines voyelles et aider la prononciation et « compréhension » du texte), comme ci-dessous, de gauche à droite maintenant :

B   R   A   S     I     T   B   R  A  A  L  H  M  A   T   H   S    M   I    M  V  A   T   H A  R    X

Au commencement créa      DIEU           et      les cieux                et          la terre.

Bereshit     bara    elohim    et    hashamaïm     vé     et     haarette

Ainsi on peut déjà remarquer 2 répétitions dans ce premier verset :  BRA – BRA et AT – AT,

Préfigurant et annonçant Le Plan, Le Dessein de Dieu pour sa création terrestre.

Comme si DIEU créa 2 fois, 2 mondes différents : Les cieux (l’invisible), la terre (le visible)

Au premier BRA (créa) il est rajouté SIT : שִׁ֖ית

שִׁ֖ית  verbe : Mettre, Placer, et aussi nom commun : Vêtement [vient de שִׁית (shiyth, 07896)

Devons-nous comprendre que dans la pensée de Dieu, le premier monde (invisible) est « vêtu, habillé » alors que le second monde (visible) « n’est pas vêtu ».

Dieu qualifie toute sa création de « très bonne »

Genèse 1-31 Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

Mais on peut se demander, connaissant La Volonté de Dieu qui est Bonne, Agréable et Parfaite (Romain 12-2), si la création doit encore revêtir le qualificatif de « perfection ».

Le second monde (visible) qui « n’est pas vêtu », est-il encore en devenir ?

Est-il encore en devenir de revêtir… le caractère du céleste ?

Dieu a-t-il dès le début, Le Dessein de créer en 2 fois, de faire passer le second monde (visible) au stade de perfection, de monde céleste, en 2 temps ?

OUI, c’est ce que JESUS a enfanté dans sa douleur,

C’est ce que Dieu a fait dans la mort de Jésus, Il a fait devenir Jésus le premier né des morts.

Jésus est le premier homme à avoir revêtu la Gloire du Céleste, Jésus est le premier homme à avoir revêtu La Gloire de Dieu annoncé dans son Plan Divin depuis le début.

Et ce plan ne pouvait se dérouler qu’en 3 temps : 3 jours et 3 nuits…

 

79-6 Il faudra 3 fois : un soir suivit d’un matin = un jour, un temps…

Pour l’accomplissement grandiose du Plan divin, ceci étant déjà inscrit dans l’histoire de l’humanité…

  1. 1ère Création : de l’homme Adam, par Le Fils, chute-désobéissance, avec promesse de rédemption-salut,
  • Nuit avec l’homme déchu, perverti et soumis au péché et à la mort, puis annonce par les prophètes du Messie et enfin
  • Jour en la naissance du Sauveur : 1er jour : 1er temps ;
  1. 2ème Création : du second Adam, par Le Père, Naissance de Jésus, la Tête du second Adam,
  • Nuit avec l’homme de douleur, habitué à la souffrance, mort expiatoire sur la croix, puis dans la tombe, le sein de la terre, avec son âme anéantie dans le séjour des morts, et enfin
  • Jour en la naissance – la résurrection du Sauveur d’entre les morts, : 2ème jour : 2ème temps ;
  1. 3ème Création : d’Eklésia, par L’Esprit-Saint, le Corps du second Adam, Naissance d’Eklésia,
  • Nuit avec le Corps de douleur, marchant dans la souffrance comme Lui-même a marché, pendant 60 fois le temps de Jésus le divin modèle et enfin
  • Jour en la Transformation - Résurrection - Enlèvement d’Eklésia d’entre les morts, : 3ème jour : 3ème temps.

 

Colossiens 2-6 Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, 7 étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi,

1 Jean 2-6 Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

 

Voici donc le Mystère que L’Agneau de Dieu-Le Père Céleste-Le Saint-Esprit,

Ont engendré en créant le monde dans leur Sagesse Eternelle :

Une Epouse Céleste en tout point semblable à L’Agneau,

À Sa Ressemblance parfaite, Eklésia est L’Eclat de Sa Gloire.

 

La Création toute entière soupire après la révélation des Fils de Dieu

Elle comporte aussi en son sein une destinée de gloire qu’elle attend avec impatience.

 

Jésus est l’Agneau immolé qui dès avant la fondation du monde, par un Esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu – Hébreux 9-14 ; Apocalypse 5-6.

Romains 8- 19 Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, avec l'espérance 21 qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. 22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. 23 Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. 

 

Il faudra 3 fois : un soir suivit d’un matin = un jour, donc 3 nuits et 3 jours

Pour le Fils dans le sein de la terre, avant la résurrection et l’accomplissement grandiose du Plan divin,

  1. Mort du corps, Châtiment Divin Légal Visible subit, sur la terre,
  2. Mort de l’âme, Châtiment Divin Légal Invisible subit, sous la terre,
  3. Libération de l’Esprit, Satisfaction totale de La Justice Divine, Notre Justification, dans le ciel,

Esprit vivifiant => Vie de l’âme, Vie du corps : Résurrection - Naissance de L’Homme Nouveau

 

Comme les 3 temps de la sortie d’Egypte,

  1. Sortie d’Egypte du peuple de Dieu, Châtiment Divin Visible subit par l’Egypte, sur la terre,
  2. Passage de la mer rouge, Châtiment Divin Légal Invisible subit par l’armée d’Egypte, sous la mer,
  3. Libération des Hébreux, l’affranchissement de l’esclavage du peuple de Dieu, dans le ciel,

 

Jésus a ainsi libéré certains esprits Elus de Dieu, Jésus les a transformés à sa ressemblance, en Son Epouse Eklésia, rendue en tout point semblable à Lui.

Pour d’autres esprits, issus de Dieu (étincelles de Dieu) Jésus les a séparés de la poussière de la terre et des âmes dans lesquels ils étaient enfermés, afin qu’ils retournent à Dieu et vivent enfin selon Dieu.

 

79-7 Tout ce Mystérieux Plan Divin est géré par Le Divin Maître du Temps : Voir Chapitre 76-19

La date de la Résurrection d’Eklésia

Connaissant donc Le Dessein Glorieux de Dieu pour Sa Création terrestre,

Regardons maintenant ce que nous dise les valeurs numériques des lettres du 1er verset de la bible,

Le Dessein de Dieu est-il aussi inscrit dans ces valeurs numériques ?

Pour être « parfait, accompli », le monde visible, « la terre », doit encore être « revêtu » :

                                   H A   R    X     +    S     I     T      (la terre + vêtement ou revêtue)

                                   5 1 200 900  +  300 10 400  =  1106 + 710 = 1816

Ce sera une 2ème création (BRA) en un clin d’œil, hors du temps :

                                   B   R   A   

                                   2 200 1 = 203          = =>           1816 + 203 = 2019

Le monde visible devra donc subir 2 créations pour être « accompli »,

Ce nouveau monde commencera à nouveau aussi par la lettre : B = 2  => 2 + 2019 = 2021

C’est comme si Dieu avait précisé le temps d’accomplissement de la 2ème création dès le début :

                                   La terre       +   vêtement   +     créa     +  b

                                   H A   R    X     +    S     I     T      +   B   R   A   +   B

                                   5 1 200 900  +  300 10 400   +    2 200 1   +   2  =  2021

Comme Dieu a prévu cette 2ème création pour tous, Il l’a inscrit dans un calendrier que tous comprennent.

Comme Dieu a précisé L’accomplissement de Christ, Sa Destinée dans Le Nom de Christo exprimé au datif:

Voir Chapitre 76-13q

                                    En Fin de la 2020ème année, (+ clin d'œil = 2021),

                                    Sera-ce le 8 Novembre 2023,

                                    2020 années après l’engendrement de Christ dans l’enfant Jésus à 7.8 ans ?

 

Le B commençant la nouvelle phrase (voir remarque ci-dessous), on obtient avec la traduction Google :

  (Dans le pays où tu as vécu dans la création)

Nous serons conscients de notre élévation de créature au rang de Fils de Dieu obtenue par Jésus-Christ.

Apocalypse 21-3 Dieu lui-même sera avec eux. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

 

Cette nouvelle création en Christ portera encore la marque de la liberté, du libre arbitre,

De l’obéissance et de la désobéissance possible à Dieu, MAIS… toute la différence est là…

 

Qu’est-ce qui est inébranlable Aux Yeux du Père Céleste ?

L’obéissance de Son Fils Jésus.

Sur quel mystère reposera le Royaume de Dieu ?

Jésus-Christ avec toutes choses réunies en Lui,

Car fascinées par Celui qui a manifesté tout L’Amour du Père. 

 

 

79-8 Le Fils de l’homme à l’exemple de Jonas (Ecrit le 11/12/2023 entre 10 et 12h)

Matthieu 12-39 Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui du prophète Jonas. 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

Le sein de la terre correspond-il seulement au tombeau ? ou aux profondeurs de la terre ?

Jonas 1-17 L'Eternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits.

Jonas 2- 1 Jonas, dans le ventre du poisson, pria l'Eternel, son Dieu.

2 Il dit : Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, Et il m'a exaucé ; Du sein (mib·be·ṭen) du séjour des morts (šə·’ō·wl)1 j'ai crié, Et tu as entendu ma voix.

3 Tu m'as jeté dans l'abîme (mə·ṣū·lāh)2, dans le cœur (bil·ḇaḇ)3 de la mer (yam·mîm), Et les courants d'eau m'ont environné ; Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi.

4 Je disais : Je suis chassé loin de ton regard ! Mais je verrai encore ton saint temple.

5 Les eaux m'ont couvert jusqu'à m'ôter la vie, L'abîme (ṯə·hō·wm)4 m'a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête.

6 Je suis descendu jusqu'aux racines (lə·qiṣ·ḇê)5 des montagnes (hā·rîm), Les barres (bə·rî·ḥe·hā)6 de la terre (hā·’ā·reṣ) m'enfermaient pour toujours ; Mais tu m'as fait remonter vivant de la fosse (miš·ša·ḥaṯ)7, Eternel, mon Dieu!

7 Quand mon âme était abattue au dedans de moi, Je me suis souvenu de l'Eternel, Et ma prière est parvenue jusqu'à toi, Dans ton saint temple.

8 Ceux qui s'attachent à de vaines idoles Eloignent d'eux la miséricorde.

9 Pour moi, je t'offrirai des sacrifices avec un cri d'actions de grâces, J'accomplirai les vœux que j'ai faits : Le salut vient de l'Eternel.

10 L'Eternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.

 

Ainsi Jonas dans le ventre du poisson est descendu dans les profondeurs de la mer et de la terre,

Dans 7 endroits qu’il nomme différemment les uns des autres, et ceci pendant 3 jours et 3 nuits.

De même, très certainement le Fils de l’homme Jésus est descendu dans les profondeurs de la mer et de la terre, dans ces 7 endroits, lieu de séjour des âmes en attente de la résurrection et du jugement.

Les flots du déluge ont englouti dans les sédiments et dans les profondeurs de la mer d’innombrables êtres. Les montagnes se sont soulevées lors du déluge, entrainant aussi dans leurs racines et ces bouleversements de nombreuses âmes enfermées.

L’esprit vivifiant et libre de Jésus a donc parcouru ces divers lieux, en 3 jours et 3 nuits, en proclamant inlassablement et en libérant les esprits enfermés pour qu’ils retournent à Dieu :

 

"Tout est accompli,

Payé, racheté, rétabli,

Libéré, délivré, affranchi, réclamé,

Engendré, porté, connu, subit, accepté…

Le prix a été payé, serré, secoué et a débordé :

 

Pour toute la race adamique déchue

Et pour toutes les races animales asservies."

 

 

79-9 Les 3 jours de Néhémie et les 3 jours de Jésus Ecrit le 30/12/2023.

Néhémie 2 -11 J'arrivai à Jérusalem, et j'y passai trois jours. 12 Après quoi, je me levai pendant la nuit avec quelques hommes, sans avoir dit à personne ce que mon Dieu m'avait mis au cœur de faire pour Jérusalem. Il n'y avait avec moi d'autre bête de somme que ma propre monture. 13 Je sortis de nuit par la porte de la vallée, et je me dirigeai contre la source du dragon et vers la porte du fumier, considérant les murailles en ruines de Jérusalem et réfléchissant à ses portes consumées par le feu. 14 Je passai près de la porte de la source et de l'étang du roi, et il n'y avait point de place par où pût passer la bête qui était sous moi. 15 Je montai de nuit par le torrent (ou la vallée), et je considérai encore la muraille. Puis je rentrai par la porte de la vallée, et je fus ainsi de retour. 16 Les magistrats ignoraient où j'étais allé, et ce que je faisais. Jusqu'à ce moment, je n'avais rien dit aux Juifs, ni aux sacrificateurs, ni aux grands, ni aux magistrats, ni à aucun de ceux qui s'occupaient des affaires.

17 Je leur dis alors : Vous voyez le malheureux état où nous sommes ! Jérusalem est détruite, et ses portes sont consumées par le feu ! Venez, rebâtissons la muraille de Jérusalem, et nous ne serons plus dans l'opprobre. 18 Et je leur racontai comment la bonne main de mon Dieu avait été sur moi, et quelles paroles le roi m'avait adressées. Ils dirent : Levons-nous, et bâtissons ! Et ils se fortifièrent dans cette bonne résolution.

Néhémie visite les murailles détruites de Jérusalem seulement la dernière nuit, et semble visiter 2 lieux symboliques :

  • Le lieu du fumier via sa porte et ayant pour origine la source du dragon – Le lieu de putréfaction, de pouriture engendré par le dragon,
  • L’étang (la piscine) du Roi via la porte de la source (la fontaine) – Le lieu de vie royale engendré par la source de vie Jésus.

=> 1 Visite rapide d’une nuit et 1 seul constat : Tout est détruit et doit être reconstruit

Pour Jésus cela symbolise parfaitement les 2 lieux principaux qu’il visitera pendant les 3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre :

  • Le Shéol : où les esprits sont enfermés dans des âmes corrompues par le diable, tous ces esprits demeurés jusqu’alors enfermés dans les ténèbres de l’ignorance et du rejet de la Vérité, dans des âmes souillées et perdues à jamais,
  • Le Sein d’Abraham : le lieu de paix issu de la foi d’Abraham le croyant en son Ami Parfait, Son Dieu.

=> 1 Visite de 3 jours et 3 nuits et la solution est apportée après le même constat : Tout est mort et est libéré de la mort par la proclamation de victoire du Fils de Dieu.

  • Les esprits captifs sont libérés et retournent à Dieu ; les âmes corrompues, ainsi dépouillées de la graine de vie qui "dormait" en chacune d’elles, sont en attente de leur jugement.
    • Les âmes purifiées par Le Sacrifice, déposées par les anges dans le sein d’Abraham sont transportées dès la mort de Jésus dans le Paradis et attendent paisiblement la résurrection des Saints.

Luc 23-42 Et il dit à Jésus : Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. 43 Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

Si Dieu est entièrement satisfait du Sacrifice offert par Son Fils dès l’instant où il expire sur la croix, s’Il déchire immédiatement du haut en bas le voile du temple, permettant l’accès en sa présence à une multitude de Saint passant du Sein d’Abraham au Paradis divin, et s’Il ressuscite plusieurs corps de saints à Jérusalem en brisant les rochers des tombeaux ; confirmant ainsi le "Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis" proclamé avec foi par Jésus au brigand repentant.

Alors on peut supposer que Jésus termine son ministère comme il l’a commencé, en s’occupant en priorité des plus petits :

    • Il passe un temps bref dans sa dernière nuit (comme Néhémie) à visiter le Shéol et libérer les esprits captifs,
    • Il passe la majeure partie des 3 jours et 3 nuits à visiter les endroits de sépulture des animaux disséminés sur toute la terre comme Jonas les a visités, afin de proclamer la victoire de Dieu : L'espérance de la liberté de la gloire des enfants de Dieu pour toute la création de Dieu.

Ainsi en avait-il été lors des 40 jours au désert, poussé par l’Esprit-Saint, la première épreuve de foi, confronté au doute face à l’immensité de la tâche mais dont Jésus s’acquitte avec zèle, oubliant même de manger, pour se terminer par la tentation finale par le diable en personne, le dernier jour. Voir Chapitres 76-23 et 79-9

    • 39/40ème de son temps à visiter les plus petits : 70.2h / 72h = 70h et 12mn
    • 1/40ème de son temps à visiter le Shéol :  1.8h / 72h = 1h et 48 mn

 

 

79-10 Calcul des 3 jours et 3 nuits - Détermination du Jour de la crucifixion de Jésus (écrit le 6-7 Avril 2024)

3 jours ont été envisagés dans la chrétienté pour le jour de la crucifixion : mercredi, jeudi ou vendredi.

J'ai dans ce livre opté jusqu'au 6 Avril 2024 pour le mercredi à priori pensant que Jésus était resté 3 jours et 3 nuits de 24h = 72 heures dans le tombeau. J'ai remis cette question au Seigneur, et me suis renseigné sur internet. Plusieurs ont leur opinion détaillée, mais souvent les versets cités dans le tableau ci-dessous ne sont pas pris en compte.

Remarques :

  • Les 3 jours et 3 nuits commencent dès la mort de Jésus à 15h ou dès la mise au tombeau dans le sein de la terre comme l'a précisé Jésus en Matthieu 12-40 ? Comme précisé plus haut au paragraphe 79-3 :

Jésus dans sa faiblesse d’homme, a été mis à mort sur une croix, son corps a été assassiné, pour payer le juste prix que méritait le châtiment de notre désobéissance envers Dieu et de nos crimes envers notre prochain,

L’âme pure de Jésus a été enserrée et souillée par notre péchéIl a été fait péché pour nous - 2 Corinthiens 5-21, Jésus a été assimilé au péché, il a été indissociable du péché aux yeux de Dieu. Son âme a connu l’horreur du péché.  

L’âme de Jésus a totalement enfermé son Esprit dans les liens du péché, elle l’a "embuissonné" dans les épines du péché (voir Annexe 12), il a été comme l’esprit du pécheur qui est mort dans une âme et un corps bien vivant, mais contrairement à tous, l’Esprit de Jésus quant à lui n’était pas mort quand il est descendu dans le séjour des morts dans le sein de la terre dès son expiration.

Son Esprit demeuré pur, saint, plein de la vie de Dieuplein d’une confiance totale en Dieu (Il avait remis son esprit entre les mains de Son Père avant d’expirer – Luc 23-46), d’une communion parfaite avec Son Père, son Esprit est descendu dans les profondeurs du séjour des morts (et non pas de l’enfer)

et …

Au contact du feu du jugement de Dieu qu’Il subissait pour tous, son âme anéantie par l’horreur du péché, sentenciée par la Loi irrévocable de Dieu, mise à mort, son âme s’est "ouverte, disloquée" et…

A libéré son Esprit vivifiant… La graine morte a libéré le germe de vie donnant la vie…

  • 1 portion de jour peut être considérée comme 1 jour dans la pensée juive, 1 jour n'est pas obligatoirement de 12h, de même pour une portion de nuit. Selon le Talmud, toute partie d’une journée équivaut à son tout.

Esther 4-16 "va rassembler tous les juifs qui se trouvent à Suse, jeûnez à mon intention sans manger ni boire pendant trois jours (24 heures sur 24), moi aussi je jeûnerai de même avec mes jeunes servantes. Dans ces conditions j’irai chez le roi malgré la loi, et si c’est pour ma perte, je périrai !"

Esther 5-1 "quand le troisième jour fut arrivé Esther, revêtue des insignes de la royauté, se présenta, etc."

  • Par contre, il est difficile d'assimiler "quelques minutes" de nuit aux environs de 15h comme une nuit, entre l'expiration de Jésus et le retour de la lumière du jour comme semblent le considérer certains défenseurs du vendredi et de plus comment considérer ces "quelques minutes" de nuit, pour Jésus encore sur la croix, comme étant passées dans le sein de la terre. Cette hypothèse du vendredi ne peut de plus pas satisfaire le fait que Jésus devait expirer et mourir entre les 2 "soirs" selon Exode 12-6, entre les ténèbres répandues sur toute la terre exceptionnellement de 12h à 15h et la tombée de la nuit à 18h.

 

Correction du Chapitre 47c

Selon Exode 12-1/11 L’Agneau Pascal était mangé dans la nuit du 14 au 15 du mois de Nisan, au moment de la pleine lune du mois. Ce mois était le 1er mois de l’année pour les juifs. Celui où jour et nuit sont d’égale durée.

Sur le Stellarium en remontant le temps on peut déterminer ce jour : Le 18 mars de l’année 29, jour et nuit sont d’égale durée = 14 Nisan (calendrier juif)

Dans Exode 12-1/11 L’Agneau Pascal était tué entre les 2 soirs (entre le coucher du soleil et la fin du crépuscule) puis l'agneau était mangé dans la même nuit du 14 au 15 du mois de Nisan, et enfin le départ d’Egypte a eu lieu le matin du 15 Nisan (Passage de l’esclavage à la liberté : Pâques).

Pour Jésus, l’Agneau de Dieu, 3 jours et 3 nuits séparent ces 2 évènements : La Crucifixion et la mort d’avec la Résurrection / Passage-Pâques.

Jésus est mort entre les 2 soirs, entre les ténèbres répandues sur toute la terre exceptionnellement de 12h à 15h et la tombée de la nuit à 18h. Ce fût pour Jésus un temps de lumière du jour.

Un temps dont l'accomplissement illumine la prophétie d'Exode 12-6 d'une lumière éblouissante.

Voir Chapitre 16-13r :

3 heures de ténèbres jusqu'à 15h, il fait encore sombre et à la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Eloï, Eloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? 

Puis le jour, la lumière apparaît alors à nouveau, c’est la réponse de Dieu au cri de Son Fils Jésus,

Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, dirent : Voici, il appelle Elie. 

Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Ecriture fût accomplie: J'ai soif. 

Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge,

et l'ayant fixée à une branche d'hysope, ils l'approchèrent de sa bouche. 

Mais les autres disaient : Laisse, voyons si Elie viendra le sauver. 

Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit.

Jésus s'écria d'une voix forte : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira.

Jésus expire donc de manière certaine dans la lumière,

C’est la promesse de victoire de la vie, et de la résurrection.

 

Le 14 Nissan = Jeudi 18 mars de l’année 29 est donc le jour de la Crucifixion

Le 17 Nissan est donc le Dimanche de Pâques entre le 20 et le 21 Mars de l’année 29

 

(Le jeudi 18 mars 29 et le Jeudi 18 Mars 34  ó Le jeudi 18 mars 2027 et le jeudi 18 mars 2032

Le Jeudi 18 ou 25 Mars 34 : Voir https://www.youtube.com/watch?v=UgfcN70IfMo à 3mn40s)

 

Mort à la Pâques de l’année 29, le Jeudi 18 mars de l’année 29 = le 14 Nissanle moment ou jour et nuit sont d’égale durée, au moment de la pleine lune du mois.

Jeudi 18 mars de l’année 29 = le 14 Nissan

 

Mise au tombeau et Résurrection de Jésus : après 3 nuits et 3 jours

1. Mercredi 13 Nisan : Repas de Pâques de Jésus avec les disciples

Matthieu 26-17 Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus, pour lui dire : Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ?

2. Jeudi 14 Nisan :  Jésus est crucifié à 9h, Il meurt à 15h et est mis au tombeau après 18h.

Jean 19-31 Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât.

Marc 15-42 Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat, - 43arriva Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus… 47 Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.

Luc 23- 54 C'était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer. 55 Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, 56 S'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi.

Matthieu 27-57,58 Le soir étant venu, Joseph d'Arimathée … osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus… 61 Marie de Magdala et l'autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre.

Marc 16-1 Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d'aller embaumer Jésus (Cela a-t-il eu lieu entre les 2 sabbats ? Ou plutôt le dimanche matin ? Difficile pour Marie de Magdala qui se rend au sépulcre dès le matin, comme il fait encore obscur – Jean 20-1. Ce verset de Marc 16-1 reste donc une énigme à résoudre, à moins que les femmes partent ensemble acheter des aromates et que Marie de Magdala se rende directement au sépulcre.)

3. Vendredi 15 Nissan : Jour de Grand Sabbat, aucun travail ne doit être fait. Repos pour tout le peuple.

Matthieu 27-62 Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63 et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. 64 Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu'au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps,

4. Samedi 16 Nissan : Jour de Sabbat hebdomadaire

Résurrection de Jésus après le coucher du soleil le samedi soir entre 20h et 22h. Voir Chapitre 76-13r et 13t

5. Dimanche 17 Nissan : Les femmes se rendent au sépulcre de grand matin (pendant qu’il fait encore obscur) et remarquent que la tombe est vide. 

Matthieu 28-1 Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre.

Marc 16-2 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever.

 

* note :

Une résurrection le samedi soir n'est pas en contradiction avec Marc 16-9 Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.

En effet voici le texte original en Grec :

 

Voici donc cette étude résumée dans ce tableau : (en rouge les versets posant problème)

Souvent les versets cités dans le tableau ci-dessous ne sont pas pris en compte par les commentateurs.

 

 

 

De la naissance de Jésus le 11 janvier -5 à sa mort le Jeudi 18 Mars 29 : 12120 jours d'incarnation